« Je suivrai les pas de mes prédécesseurs, quoi qu'il m'en coûtera. »
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ash et Amok] Pyromane contre colérique

Aller en bas 
AuteurMessage
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Dim 31 Aoû - 19:07


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



On lui avait donné rendez-vous ici. L'une des Res-K-pés voulait le voir, mais ne lui avait pas expliqué la raison précise. Cette situation ne plaisait pas vraiment au blond qui s'attendait au meilleur comme au pire. Son sac sur l'épaule, comme à son habitude, Ash se dirigeait lentement vers le lieu de rencontre. Les bombes de peinture cognaient les unes contre les autres, le bruit à demi-étouffé par les vêtements qu'il transportait par la même occasion. Il avait fini par prendre l'habitude de toujours emporter ce sac, son sac avec lui, contenant quelques bombes de peinture et un change. Tout pouvait arriver pour ce garçon. Le pouce en train de jouer à allumer le briquet qu'il avait dans la main, il faisait attention à ne pas faire brûler quelque chose accidentellement. Ne maîtrisant pas encore très bien son pouvoir, un accident pouvait dire arriver.

Il traçait sa route dans les rues du quartier. L'endroit ne lui inspirait pas confiance et il n'avait jamais été très à l'aise ici. Trop d'embrouilles avec les drogués ou les alcooliques qui n'attendaient d'un regard de travers pour sauter sur les innocents, les poings en avant. Pourquoi diable avoir voulu un rendez-vous ici ? D'accord, c'était son quartier, mais il y avait d'autres endroits bien plus sympathiques pour parler de tout et de rien. Mais comme cela venait de l'un de ses coéquipiers, il ne pouvait refuser. Il leva le nez vers le ciel. Il était sombre, normal par ici. Les usines et autres cracheurs de fumée avaient finis par cacher le soleil de cette journée d'été. Quelle tristesse. Heureusement que son quartier n'était pas autant en désolation et que le blond pouvait encore profiter d'un brun de lumière pour se réchauffer le matin sur son balcon.

Il arriva à l'heure et à l'endroit prévu par la jeune fille peu de temps après. L'As posa son sac au sol et souffla, non mécontent d'être enfin arrivé sans souci. Il s'adossa à un mur et fourra ses mains dans ses poches, regardant à droite, puis à gauche, si la petite silhouette qui l'avait convoqué se trouvait dans les parages. En attendant sa venue, il sortit son téléphone et inspecta ses messages. Rien de bien passionnant.


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️



Dernière édition par Ash Whimsical le Lun 1 Sep - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Dim 31 Aoû - 21:04


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »




La Dame de Trèfle avait effectivement demandé à Ash de venir. Elle se dirigeait en ce moment même vers le lieu qu'elle avait prévu, marchant d'un pas rapide. La jeune femme était légèrement en retard, ce qui n'était pas très bien vu. Le temps devait être beau, si on en oubliait les sombres nuages qui couvraient ce quartier. Ici, le soleil était rarement visible, mais les habitants ont pris l'habitude depuis. Il ne lui restait qu'à traverser deux rues avant de rejoindre l'As de Pique, autant dire que son pas s'accélérait encore un peu plus. Traversant à toute vitesse une rue, elle manqua de tomber, ce n'était pas la première fois que ce genre "d'accident" lui arrivait, mais ça énervait beaucoup Amok. Une foutue peau de banane mal placée. Elle agita légèrement les bras pour se stabiliser et tourna la tête vers ce qui avait faillit la faire chuter. Stupide singe qui n'a pas apprit à jeter à la poubelle, marmonna-t-elle d'entre ses lèvres pâlottes.

D'un geste, elle arrangea une mèche de ses cheveux noirs derrière son oreille droite et se retourna sans en dire plus, ce n'était pas le moment de piquer une colère. Surtout à cause d'une peau de banane mal placée. La Dame de Trèfle continua alors son chemin, l'expression un peu tendue. Ses sourcils étaient légèrement froncés, mais quand on est souvent énervés, c'est comme ça non ? Elle dessina un virage serré afin de se faufiler dans la rue où l'As et elle devaient se voir. La jeune femme croisa les bras et avança à présent d'un pas certain vers lui, venant de sa gauche. Amok passa sa langue sur ses lèvres avant de se mettre à parler.

« Désolée, fit-elle d'un ton monotone. J'ai eu quelques ennuis avant de venir, alors je suis en retard. »

Ce n'était pas étonnant, pour une personne colérique de s'attirer les foudres. On ne peut pas vraiment dire que c'est une personne qui reste silencieuse quand on l'embête. La rue était plutôt sombre alors on ne distinguait pas vraiment les traits du visage d'Ash, mais si elle était persuadée que c'était lui, c'est parce que cette rue était un peu laissée à l'abandon, pas grand monde n'y allait. En fait, Amok n'y avait encore jamais croisé de monde, c'est pour cela que quand elle avait besoin de frapper dans quelque chose, elle s'énervait ici. La jeune femme aux yeux couleur rubis s'adossa au mur en face de l'As, gardant ses bras croisés. Elle attendait probablement qu'il ouvre la bouche pour poursuivre, qu'il lui demande pourquoi elle voulait le voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Lun 1 Sep - 18:21


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



Ash posa un pied contre le mur qui commençait à s'effriter sous l'action du temps, toujours en train de regarder sa messagerie. Il effaça les discutions qui ne lui apportaient rien et répondit à quelques autres. On lui demandait encore de jouer les grand-frère baby-sitters ou quelques jeunes filles lui avouaient qu'elles l'aimait lui et son air de poupée à grands coups de cœur dans sa face. Dommage pour elles, elles pouvaient aller voir ailleurs. Comment pouvaient-elles avoir son numéro ? Bah, certainement des amies d'amies d'amies qui avaient du leur passer. Un simple « effacer ce message » et « valider » et le tour était joué. Il joua un instant avec son piercing quand un message l'intéressa particulièrement. En le lisant, il esquissa un sourire. Enfin, le blond allait avoir un vrai travail, bien payé pour ce genre de chose et pas trop contraignant. Il jetait un coup d’œil à l'heure de temps à autre en haut de l'écran. Les minutes défilaient, et toujours pas d'Amok en vue. Que se passait-il ? Connaissant cette Dame, il aurait presque parié qu'elle était en train de se prendre la tête avec un inconnu ou se défouler les poings sur un mur qui n'avait rien demandé. Peu après, des pas virent vers lui et une voix féminine résonna entre les murs.

« Désolée. J'ai eu quelques ennuis avant de venir, alors je suis en retard. »

Ce n'est que quand la jeune fille prononça ses mots que son chef rangea son portable dans une des poches de son pantalon. Fourrant les mains dans celles de son sweat, il releva la tête vers elle et inspecta son visage malgré la pénombre environnante. Une petite taille, de longs cheveux et une voix monotone cachant de la colère. C'était bien la Dame de Trèfle, pas de doute. Elle avait cinq bonnes minutes de retard, mais l'As n'en tint pas compte. Il n'avait rien à faire aujourd'hui, ce n'était pas ces quelques minutes qui allaient le tuer. Quoi qu'ici, dans ce quartier de misère, tout aurait pu arriver. Il passa une main dans sa crinière presque blanche et pencha légèrement la tête sur le côté, attendant qu'elle lui explique ce rendez-vous imposé sur un coup de tête. Cependant, elle ne semblait pas vouloir parler la première pour engager le sujet. C'est lui qui brisa le silence qui commençait à s'engouffrer dans la ruelle.

« Alors, de quoi voulais-tu me parler ? »

La question lui brûlait les lèvres depuis qu'il avait reçu son message. Pour être amené à se déplacer dans ce genre d'endroit, ce n'était certainement pas pour une déclaration d'amour. Et puis... qui dans ses alliés ne savaient pas qu'il préférait les hommes ? Qu'importe la raison de se rendez-vous soudain, il voulait savoir. Ne lâchant pas Amok de son regard doré, l'éternel adolescent attendait la réponse avec impatience.


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Lun 1 Sep - 21:29


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »


Cette question lui plaisait bien, il était donc si impatient de savoir ? La Dame de Trèfle décroisa ses bras fins pour venir placer ses mains dans son dos. L'As avait mit peu de temps avant de poser la question alors peut-être qu'il accepterait ce qu'elle avait à lui proposer ? La jeune femme portait aujourd'hui un pantalon noir ainsi qu'un tee-shirt rayé horizontalement de lignes noires et blanches, surmonté d'une veste en cuir noire. Des vêtements collant plutôt bien avec le ciel obscurcit de nuages. Amok regardait Ash d'un air du genre de personne qui retient sa colère. Cependant, cette colère n'était pas assez intense pour qu'elle se mette à ronger ses ongles déjà bien courts. Cette peau de banane avait faillit lui mettre la honte, si elle était tombée dans la rue. À ce moment, elle aurait eu encore plus d'ennuis et par la même occasion, encore plus de retard. Enfin bon. Son pied gauche s'aligna parfaitement devant son pied droit, comme un funambule. Elle baissa la tête vers le sol avant de se mettre à parler, pour enfin répondre.

« Avant que je ne t'explique, prends bien conscience du quartier dans lequel tu te trouves. »

Amok avança de quelques pas dans sa direction, comme si elle avançait sur un fil suspendu dans le vide. Cependant, elle gardait ses mains dans son dos. C'était ... Ennuyeux à dire, surtout pour elle qui généralement préférait être seule et tranquille. Sauf que ce qu'elle devait faire, elle ne pouvait l'accomplir seule et par conséquent se devait dans l'obligation de demander un coup de main. La Dame de Trèfle peinait à donner son explication, détestant devoir demander de l'aide à quelqu'un. C'est après une ou deux minutes plongées dans le silence qu'elle poursuivit, ce qui se devait d'avoir pour effet d'impatienter un peu plus Ash à cette réponse qu'il avait l'air d'attendre.

« Pour faire court, j'aurais besoin que tu occupes quelqu'un le temps que je l'assomme. J'aurais pu me débrouiller seule pour faire ça ... si j'avais pas déjà eu des embrouilles avec ce type, fit-elle, articulant ces quelques mots de façon rapide et précipitée. Tu acceptes de m'aider ou non ? »

La raison de vouloir faire ça ? Elle ne le précisa pas, attendant simplement une réponse de l'As. Il devait réfléchir avant de répondre, sachant qu'ici, c'était un lieu où les gens s'engueulaient et se battaient pour un rien. La Dame resta également muette au sujet de l'intensité de la colère de cette personne et aussi de sa carrure. S'il demandait, en revanche, elle en dirait plus. Sinon ... Ce ne serait pas utile d'affoler son cher chef, il y aurait moins de chances pour qu'il accepte. Enfin sa réponse, elle l'attendait avec impatience, mordillant ses lèvres pâlottes, attendant une quelconque réaction de l'As de Pique. Effectivement, ce n'était pas pour lui déclarer sa flamme qu'elle lui avait demandé de passer. De plus, personne ne savait réellement si Amok avait une préférence pour les hommes ou pour les femmes. Après tout, c'était probablement l'une des rares à avoir garder sa virginité alors la question pouvait se poser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 2 Sep - 13:27


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



« Avant que je ne t'explique, prends bien conscience du quartier dans lequel tu te trouves. »

Une légère fumée grisée sortit de son nez quand il expira, presque agacé de devoir attendre si longtemps pour... cette mise en garde ? Il avait bien comprit que ce quartier n'était pas à prendre à la légère. Le blond se souvient encore qu'il avait failli se faire prendre avec Skrillex la dernière fois qu'il y avait mit les pieds. Ash regarda son petit manège de funambule en attendant la suite. La main qui se trouvait dans sa chevelure descendit dans sa nuque, la massant légèrement. Le silence s'installait de nouveau. Une minute... deux minutes... Il tortura encore son piercing, perdant grandement patience face à la Dame de Trèfle qui ne semblait pas être pressée de parler. Trop fière pour demander de l'aide ?

« Et ? lâcha-il enfin, brisant le silence.
Pour faire court, j'aurais besoin que tu occupes quelqu'un le temps que je l'assomme. J'aurais pu me débrouiller seule pour faire ça ... si j'avais pas déjà eu des embrouilles avec ce type. Tu acceptes de m'aider ou non ? »

Occuper un gars dans ce quartier, pendant qu'elle l'assomme ? Tordue comme histoire. Si en plus elle avait déjà eu des ennuis contre lui, il ne serait certainement pas très ravi de la revoir. À tout les coups, ça allait être une montagne de muscles de plus de deux mètres ou quelque chose du genre. À moins que cela soit un nabot fort dangereux et armé jusqu'aux dents. Brr... S'il commençait à s'imaginer mille et un personnages, plus affreux les uns que les autres, il n'était pas sorti de l'auberge. Ce n'était pas son genre d'aller se fourrer dans les histoires des autres, le blond avait déjà assez de problèmes seul. En plus ce n'était pas le plus costaux de la bande et si la situation dégénérerait, il y aurait une forte chance que le tout tournerait au drame. Il n'allait pas jusqu'au « pourquoi moi et pas un autre ? », c'était le chef et il se devait d'aider ses partenaires, même dans les missions les plus folles. Cependant... ce n'était peut-être pas plus mal dans le fond. Vu qu'il ne fichait rien en ce moment, autant lui donner un peu de boulot pour lui changer les esprits.

« J'accepte de t'aider si tu m'en dis un peu plus. »

Ne voulant pas foncer tête baissée une nouvelle fois, il préféra en savoir plus sur ce qu'il allait faire. La dernière fois qu'il avait joué les marioles sans réfléchir, l'As avait permis à un homme de découvrir qui il était vraiment. Sans compter qu'il n'était pas un type lambda. Cette fois-ci, il était Ash, mais il pouvait aussi s'attirer les foudres de cet inconnu de la Colère.


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 2 Sep - 17:04


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »


Ne prenant pas en compte la fumée qui s'échappait du nez de son chef, la Dame serra les dents quelques instants. C'était déjà assez embarrassant pour elle de demander de l'aide, alors devoir s'expliquer rendait les choses plus compliquées à dire. Et puis ... En dire plus sur quoi ? Sur le pourquoi ? Le comment ? Enfin ... La jeune femme continua son chemin vers l'As de Pique en jouant toujours les funambules, puis s'arrêta finalement devant lui, s’apprêtant donc à détailler un peu plus. Elle glissa ses pouces dans les poches arrière de son pantalon, ayant relever la tête pour le voir malgré la pénombre logeant dans cette ruelle.

« Je ne fais pas ça sans raison, je ne suis pas aussi folle que tu dois le croire, commença-t-elle, marquant une pose avant de poursuivre quelques secondes après. La raison pour laquelle je veux assommer ce type est simple, il possède quelque chose qui m'appartient et d'une façon ou d'une autre, je compte bien le récupérer. »

Amok réfléchissait, se demandant quoi dire de plus qui ne serait pas affolant. Cependant, c'était plutôt important qu'il sache à quoi s'attendre s'il ne voulait pas se prendre un poing dans l’œil. D'un geste souple, la Dame de Trèfle remonta sa main gauche jusqu'à son menton et frotta le coin de sa bouche avec son pouce. Son regard semblait se perdre au fin fond des nuages obscurs flottant doucement dans le ciel. Il est vrai que cette histoire paraissait vraiment tordue, mais ce n'était pas pour si peu que la Dame abandonnerait ce que cet homme lui avait prit. Après tout, elle avait bossé pour l'avoir et en avait besoin. Ce qu'elle voulait reprendre, c'était tout simplement de l'argent, son argent. Des biais si précieux que beaucoup se les arracheraient dans ce coin-ci de la ville.

« Ce type est plutôt musclé, son poing fait bien mal. Là comme ça, je dirais qu'il fait quelques centimètres de plus que toi, je peux pas vraiment dire. Ce gars a plusieurs armes blanche qu'il utilise peu, préférant frapper les autres avec ses mains. Méfies-toi quand même de ce qu'il fait, fit-elle d'un ton tout aussi monotone que ses paroles l'étaient en arrivant ici, il y a déjà de cela quelques minutes. Tu veux savoir autre chose ? »

C'est vrai que ce n'était pas très rassurant du tout de savoir qu'il préférait taper les gens à mains nues, mais au moins, il était prévenu. Amok planta son regard dans celui de Ash, se demandant s'il serait toujours décidé à l'aider. Elle se mit sur la pointe des pieds pour paraître plus grande, plus imposante, se trouvant face à l'As qui mesurait bien 15cm de plus, elle se devait de lever la tête et ça, ça ne lui plaisait pas. De plus, si ce petit questionnaire durait trop longtemps, le gars qui avait son argent serait parti de l'endroit où il a l'habitude de se trouver à ces heures-ci. "Ce type est plutôt musclé, son poing fait bien mal.", ça signifiait bien que la Dame de Trèfle avait déjà goûté à sa main et qu'elle n'avait pas apprécié.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 2 Sep - 18:53


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



Elle termina sa marche sur un fil invisible face à lui. Elle était plus petite que Skrillex. De pas beaucoup, certes, mais plus petite. Il dû attendre encore quelques instant avant d'en savoir plus sur l'homme qu'il allait devoir occuper.

« Je ne fais pas ça sans raison, je ne suis pas aussi folle que tu dois le croire. La raison pour laquelle je veux assommer ce type est simple, il possède quelque chose qui m'appartient et d'une façon ou d'une autre, je compte bien le récupérer.
Je vois... »

Une histoire d'objet volé donc... et il allait servir d’appât en attendant qu'elle lui rende ses comptes. Mais il savait ce que c'était, plus ou moins. Envieux, il avait déjà fait des ravages à une époque pas si lointaine à cause d'histoires du genre. Sauf qu'avec lui... ça allait parfois beaucoup plus loin qu'un simple coup dans la tête pour mettre K.O. Il a été jusqu'à avoir les mains souillées de sang. Son péché et son caractère en étaient la cause, il se morfondait quand il y repensait. Des vies volées parfois pour un rien. Il secoua la tête, voulant supprimer ces mauvaises pensées qui commençaient à l'envahir. C'est trop tard pour se lamenter sur le passé, il fallait songer au futur qui n'allait pas être plus réjouissant.

« Ce type est plutôt musclé, son poing fait bien mal. Là comme ça, je dirais qu'il fait quelques centimètres de plus que toi, je peux pas vraiment dire. Ce gars a plusieurs armes blanche qu'il utilise peu, préférant frapper les autres avec ses mains. Méfies-toi quand même de ce qu'il fait. Tu veux savoir autre chose ?
Nan c'est bon. Dans le pire des cas, le lance-flammes pourra nous être utile. »

Il avait fermé les yeux et baissé la tête, l'écoutant sans l'interrompre. Il analysait ses paroles. « Musclé », « frappe dure », « armes blanches et poings ». Hm. Il devra être vigilent s'il ne voulait pas se faire blesser inutilement. Sa guérison était un atout non négligeable, mais en abuser risquerait de produire l'effet inverse.
Comme pour prouver ce qu'il avançait, il sortit son briquet de sa poche et pressa le bouton, éclairant ainsi les quelques centimètres environnant avec la flamme qui venait de se former. L'ange ne savait pas encore cracher un jet de flamme de lui-même et avait donc besoin d'une aide extérieure. Quoi de mieux qu'un briquet ? Pour quelqu'un qui ne le connaissait pas, son soit-disant « lance-flamme » pourrait en faire mourir de rire plus d'un.  Il n'avait cependant pas encore essayé cette technique de souffler sur la flamme pour jouer les dragons. Ash avait presque hâte d'utiliser ce petit jouet, tel un enfant voulant essayer son nouveau cadeau de Noël. Les deux Res-K-pés finirent par décoller de leur place et le blond suivait Amok jusqu'à l'endroit où était censé être le type.

« Juste... dernière question. Je suis censé faire ou lui dire quoi en attendant que tu l'assommes ? »


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 2 Sep - 21:16


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »



Amok hocha la tête, du feu ... Oui, ça pourrait servir sauf qu'il ne fallait pas que les biais brûlent. Elle se mit à marcher au côté de Ash, bien qu'elle était légèrement devant lui étant donné qu'il la suivait. Ses pas étaient silencieux, elle était silencieuse. Fronçant les sourcils, elle essayait de ne pas écouter les disputes, injures et coups que les habitants du quartier se renvoyaient un peu partout. Sa direction était toute tracée, elle se rendait au bar, là où elle bossait en tant que serveuse. Pas vraiment pratique quand on est maladroit, la jeune femme avait déjà causé des soucis. Si elle faisait encore trop d'erreurs, elle serait virée. Enfin. L'homme qu'elle cherchait à assommer passait souvent au bar en ces heures de temps libre, c'est là où ses tout premiers ennuis avec lui ont commencé, quand la Dame à renverser malencontreusement un verre sur sa chemise et n'a pas daigné s'excuser. Durant le trajet, elle sentait ses poings se serrer toujours un peu plus à chaque pas, presque en aurait-elle oublié Ash. Ses paroles lui remirent les idées en place et elle se décontracta lentement afin de répondre à sa nouvelle question.

« Le mieux serait d'éviter la conversation car il risque d'être légèrement défoncé, mais dépêches-toi un peu, fit-elle en accélérant le pas. Il restera pas éternellement au bar. Tu n'auras qu'à ... Je sais pas, lui payer un verre. »

Puisque c'était l'argent qu'elle venait récupérer, elle pourrait bien en piquer un peu plus pour rembourser le chef. Ce n'était pas un soucis pour elle, tant que ce n'était pas retiré de sa poche à elle. Après quelques minutes de marche, il ne restait qu'une rue à traverser avant de tourner à gauche et d'y voir le bar. Elle s'arrêta avant de sortir de cette rue, passant sa tête dans l'angle du mur pour voir la petite place devant l'entrée du bar. Il s'apprêtait alors à entrer dans le bar aux multiples éclairages allumés, surement pour reprendre une autre bouteille. Généralement il restait en extérieur alors que là, cette fois-ci, il entrait. De plus, on voyait à droite de la porte deux ou trois bouteilles vides d'alcool, ce qui donnait encore plus de raisons à la Dame de penser ça.

« Le type à côté des bouteilles, c'était lui. Tu l'as vu ? fit-elle sans attendre de réponses, poursuivant directement. Il vient d'entrer alors on a pas vraiment le choix, passe par la porte et fait en sorte qu'il ne me voit pas. Je passerais par l'arrière-boutique alors s'il est sur un tabouret en face du bar, il ne faudra pas qu'il se retourne, rajouta la Dame de Trèfle sur un ton encore une fois monotone. Une fois que je l'ai assommé, faudra se dépêcher de sortir avant que tout les gens à l'intérieur ne commencent à se battre. Comprit ? »

Elle s'apprêtait à retourner en arrière le temps de contourner le bâtiment, mais voulait s'assurer que l'As savait de qui elle parlait et avait comprit qu'après l'avoir assommé et récupérer son précieux argent, il faudrait sortir rapidement. La Dame de Trèfle attendit donc que l'As de Pique réagisse et se dirige vers l'entrée du bar pour qu'elle puisse contourner le bâtiment et entrer par l'arrière-boutique, puisqu'elle avait les clefs qui en permettait l'ouverture. Un des avantages à travailler ici. La jeune femme comptait utiliser ce qu'il y aurait dans le bar, n'ayant rien sur elle qui servirait à assommer cet homme. Des bouteilles feraient l'affaire, même si il était dommage d'en gaspiller pour ça. Ce serait aussi sûrement retiré de sa paye, sans en oublier le fait qu'elle allait transformer son lieu de travail en un immense pugilat. Enfin ... Cet argent, elle en avait besoin pour payer le loyer de son appartement alors ça ne pouvait pas attendre. Et puis si jamais on la virait après ça ... Elle trouverait bien un autre boulot ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Ven 5 Sep - 22:48


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



Il la suivait, écouta les bruits de disputes alentours en traînant un peu les pieds. Il pouvait presque sentir l'aura meurtrière qui émanait de la jeune fille. Impressionnant pour ce petit bout de femme, pensa-t-il. Ash n'aurait pas aimé se trouver à la place du gars qu'elle allait assommer. Assommer ! Au vu de sa fureur, elle allait plutôt lui fracasser le crâne ! La chose qu'elle voulait récupérer devait vraiment être précise à ses yeux pour se trouver dans un tel état de rage.

« Le mieux serait d'éviter la conversation car il risque d'être légèrement défoncé, mais dépêches-toi un peu. Il restera pas éternellement au bar. Tu n'auras qu'à ... Je sais pas, lui payer un verre.
Lui payer un verre ? La belle affaire, tiens.. »

Lui qui ne buvait plus une goutte d'alcool depuis sa première et dernière cuite, payer un verre à un type inconnu ? Cela ne le réjouissait pas, encore moins quand il se repassa mentalement la description que la Dame lui avait fait quelques instants avant.

« Le type à côté des bouteilles, c'était lui. Tu l'as vu ? Il vient d'entrer alors on a pas vraiment le choix, passe par la porte et fait en sorte qu'il ne me voit pas. Je passerais par l'arrière-boutique alors s'il est sur un tabouret en face du bar, il ne faudra pas qu'il se retourne. Une fois que je l'ai assommé, faudra se dépêcher de sortir avant que tout les gens à l'intérieur ne commencent à se battre. Comprit ?
Bien m'dame. »

Il entra donc dans le bar et alla s’asseoir à côté du futur homme au crâne défoncé. Il failli tourner de l’œil en respirant l'air toxique qu'il dégageait via son haleine plus que chargée. Pouah ! Puer autant l'alcool était vraiment possible ? Lui qui ne vivait qu'autour d'âme innocentes appelées « enfants » ou d'adultes modérant leur consommation de cette drogue n'en revenait pas. L'ange se retint de vomir en tentant désespérément de protéger son nez de l'infâme souffle de cet personne par tout les moyens. Par sa main, la manche de son sweat, en remontant son col jusqu'à son nez... Il commença à discuter avec lui, mais n'étant pas fait pour engager la conversation naturellement avec un inconnu, qui de plus empestait la mort, lui valu des embrouilles. Il avait du dire un mot de travers ou de trop, car ce dernier se leva et voulu lui coller une droite en pleine tête. Par reflex, il sortit son poignard et se protégea du coup en lui faisant planter ses doigts sur la lame tranchante de l'arme blanche. Il fut quand même poussé en arrière et atterrit sur le carrelage dur, évita de justesse de se cogner violemment la tête par terre. Ne voulant pas battre en retraite face à cet énergumène qui l'avait provoqué en duel, il se releva, les muscles tendus, prêt à se jeter sur lui.

Ce n'était pas après le coup d'Amok devait lui porter qu'une bagarre allait se déclarer, mais maintenant. Les deux hommes finirent donc par se jeter l'un sur l'autre, après s'être regarder froidement quelques secondes qui parurent des heures. L'un, poignard en main, l'autre, poings serrés et aussi durs que de la roche. L'As n'avait cependant pas l'avantage contre le monstre drogué à l'alcool. Plaqué au sol et étranglé entre les mains de ce type après quelques minutes de combat, il se débattit, ouvrant la bouche pour chercher l'air qui commençait à manquer dans ses poumons. Quand l'alcoolique du retirer une main et la lever, prenant ainsi de l'élan pour le frapper sans qu'il ne puisse contrer cette fois, il profita de l'occasion pour prendre de l'air et lui cracher un souffle de feu en pleine tête. L'homme hurla de douleur, le lâcha et s'agita, voulant à tout prix éteindre les flammes qui lui brûlaient le visage et le peu de cheveux qui lui restait. Les autres clients du bar prirent la fuite à la vu du feu ou essayèrent d'éteindre celui qui dansait sur la tête de la brute, consument lentement ses chairs. Craché sous le coup de l'énervement et de l’excitation du combat, ce n'était pas une simple flammèche qui était sortit de sa gorge. Le pauvre allait finir défiguré au troisième degré d'ici peu si rien ne se passait. Malheureusement, la Dame ne lui avait pas préciser quel objet elle voulait récupérer. S'il brûlait avec le corps, il ne serait pas dans la misère. Il regarda le gars s'écrouler au sol, puis releva les yeux vers la jeune fille, essuya du revers de la main une fine trace de sang qui coulait de sa lèvre. Ses yeux semblaient dire « c'est lui qui a commencé ». Pas terrible pour un chef qui devrait avoir normalement la tête froide en toute circonstance. Enfin, c'est un sceau d'eau de la part du barman qui arrêta le massacre. Il n'était sans dire que cette personne était dans un très mauvais état après cela. On ne savait même pas s'il était toujours en vie, agonisant comme ce n'était pas possible, ou mort. Ce qui était sûr en revanche, c'était l'odeur de chaire brûlée qui empestait dans le bar désormais.


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Sam 6 Sep - 11:08


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »



La jeune femme contourna donc le bar pour passer par l'arrière-boutique après s'être assurée que le chef avait bien comprit. Le trajet se fit en quelques minutes tout aussi silencieusement que tout à l'heure, avec Ash. La jeune femme leva les yeux au ciel, il était tout aussi sombre que les jours le précédant, aucun rayons de soleil ne semblait vouloir percer les nuages. Il lui fallait accéléré le pas si elle ne voulait pas qu'il se passe un imprévu. Se retrouvant face à la porte fermée à clef, elle passa les mains dans toutes les poches possibles pour trouver l'outil permettant d'ouvrir. C'est après de longues minutes qu'enfin la porte pu être franchit. La Dame posa donc les pieds sur un sol carrelé, devant être froid si elle ne portait pas de chaussures. Déposant ses clefs sur un petit meuble en bois près de la porte, elle inspecta rapidement les lieux. Des bouteilles et des bouteilles, de toutes sortes d'alcool. C'était une sorte de réserve. Il y avait plusieurs autres portes, certaines menant aux toilettes du personnel ou aux vestiaires, permettant de se revêtir de la tenue de travail obligatoire. Son employeur était posté au téléphone et ne prêta pas attention à elle. Il appelait quoi au juste ?

De l'autre côté du bar, Amok entendait des sons de choses se brisant en tombant sur le sol, probablement des verres. Que se passait-il là-bas ? Elle allait bientôt le découvrir. D'un pas prononcé, la Dame de Trèfle s'approcha de deux bouteilles, ne faisant pas attention à ce qu'elles contenaient, puis sorti de l'arrière-boutique pour se rendre dans la pièce principale, où les bruits de pas se faisaient déjà entendre avant même de s'y trouver. Il n'y avait plus personne, juste le type qu'elle cherchait à assommer et l'As. Ce gars serait aveugle, clairement. Il s'était prit un jet de flammes en pleine tête de la part du chef des RKP. Amok entrouvrit la bouche, complètement immobile, regardant simplement le gars brûler. Son employeur téléphonait sûrement à cause de cette histoire là. La police peut-être ? Les urgences ? Quand le barman renversa un sceau d'eau sur la tête de ce malade, la jeune femme se remit à marcher, s'approchant d'eux. Ces bouteilles ne serviraient donc pas, c'était inutile. Elle les posa donc sur le bar afin de libérer ses mains et regarda l'As d'un air de dire "c'était vraiment la peine de transformer ce type en jambon fumé ?". Elle soupira longuement avant de finalement s'agenouiller devant le type au visage brûlé puis regarder son visage d'une expression qu'on devinait retenir une crise de colère, c'était censé être elle qui devait le mettre par terre, pas du feu.

La jeune femme posa deux de ses doigts au niveau de la carotide du type, son pouls ne se sentait pas. Pourtant, la Dame était censée savoir comment prendre le pouls de quelqu'un au niveau de son cou, alors pourquoi pas cette fois ? C'est après plusieurs essaies qu'enfin elle senti les battements de son cœur, trop faibles. Il était en train d'agoniser, mais Amok n'en avait rien à faire. Elle tâta les poches de son pantalon avec ses fines mains jusqu'à finalement trouvé ce pour quoi elle souhaitait l'assommer. La Dame de Trèfle ressortit d'une des poches un porte feuille, il y avait une enveloppe pliée en deux à l'intérieur. Elle n'aurait pas assez pour payer son loyer à la fin de la semaine, mais au moins elle avait ce qui lui appartenait. L'employeur ouvrit la porte de l'arrière-boutique menant à la pièce du bar et fit signe au barman de venir accompagné d'Amok, les seuls employés sur place. La jeune femme posa le porte feuille sur le bar, à côté de l'As. Elle ne voulait pas qu'on lui prenne et lui fit donc comprendre de garder ça le temps qu'elle revienne.

Se rendant donc là où les simples clients ne pouvaient pénétré, elle sentait bien que leur employeur dont le nom échappait à tous avait quelque chose à dire. Depuis le bar, la discussion ne s'entendait pas et la porte était fermée. Une parole plus élevée se fit entendre, celle de la Dame de Trèfle qui disait « Vous savez très bien que je être payée cette semaine ! » et comme réponse tout aussi élevée « Nous avons tous besoin d'argent, tu crois que je ne le sais pas ? » puis encore un silence. Difficile de comprendre ce qui se passait là-bas. Leur employeur voulait investir l'argent de la semaine dans quelque chose et ne comptait pas les payés pour pouvoir financier l'installation. La semaine prochaine, ils le seraient, mais ça ne pouvait pas attendre la semaine prochaine. Tous devraient être payés car peu importe la situation de chaque employés, ils avaient besoin d'argent pour vivre. La décision ne serait pas changée, peu importe ce qu'ils diraient. Après encore quelques minutes, elle ressortit pour finalement retrouver l'As de Pique en tentant de se détendre et de ne pas entrer dans une de ces crises de colère menant souvent à la violence meurtrière de cette petite femme à l'allure pourtant fragile.

« A cause de ton numéro stupide de dragon, on va installé une alarme incendie et des extincteurs, fit-elle en tentant de garder son sang froid, bien qu'elle était déjà énervée. »

La Dame de Trèfle commença à ronger ses ongles nerveusement, bien qu'ils étaient trop court pour cela. C'était donc plutôt la chair qu'elle mordillait pour tenter de maîtriser cette colère qui lui brûlait les veines. Là au moins c'était clair, tout ça serait financier avec l'argent qui servait normalement à payer les employés du bar, c'était la sécurité, pour éviter qu'une personne décède ici. Peut-être que la discussion continuait encore dans l'arrière-boutique, mais Amok n'avait plus rien à dire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Dim 19 Oct - 19:35


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



Il prit l'enveloppe qu'avait posé Amok sur le comptoir pour la lui garder le temps qu'elle revienne, mais... Flouaouf ! Il ne s'attendait pas à se recevoir lui aussi un sceau glacé sur la figure. Le barman lui avait lancé le liquide en lui hurlant quelques injures, avant d'aller retrouver son patron dans la réserve. Tel un chat apeuré, Ash prit la fuite, l'enveloppe dans les mains et se planqua à l'extérieur du bar, contre le mur. Il avait horreur de l'eau froide. Sa pire hantise depuis qu'il maîtrisait plus ou moins bien le feu. Elle était bonne pour lui faire faire une crise d'hypothermie en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire le mot. Le contact du tissu humide et froid contre sa peau lui enlevait toute chaleur et le faisait frissonner. Il s'essora comme il pu, allant bientôt tomber malade s'il ne se réchauffait pas très vite. Le blond entendit les hurlements de la Dame et du patron, avant de retrouver le silence complet. Cela ne présageait rien de bon par sa faute. Il ferma les yeux et posa la tête contre le mur, les cheveux dégoulinants d'eau. Sa crinière habituelle était plaquée contre son front et ses tempes. Il repoussa quelques mèches qui le gênaient et soupira, tremblant comme une feuille.

« À cause de ton numéro stupide de dragon, on va installer une alarme incendie et des extincteurs. »

La voix énervée d'Amok lui fit tourner la tête vers la jeune fille. Il rouvrit les yeux par la même occasion. Celle-ci se rongeait les ongles, comme à son habitude quand quelque chose n'allait pas.

« Au moins, vous serez équipés... en cas d'incendie. »

Il se tut après ça. Le moment n'était pas aux blagues, mais dans ce malheur, il aura pu faire équiper un bar. En contrepartie, les employés ne seraient pas payés, certes. Mais au moins, il y aurait plus de sécurité, surtout dans un endroit pareil. Il ne pouvait s'empêcher de claquer des dents. Le fait qu'il se trouvait à l'ombre n'arrangeait rien. Il fallait qu'il aille se changer et se réchauffer.

« Je te... je compléterai ce qui te manque. » lâcha-t-il.

C'était un peu de sa faute si elle ne pourrait avoir sa paye cette fois. Autant se faire pardonner en comblant le manque, même si cela ne pouvait le rattraper entièrement. Brûler un homme n'était pas quelque chose de banale. Des sirènes se firent entendre. La police, l'ambulance, qu'importe. Les deux Res-K-pés ne devaient pas rester là. Ash saisi le poignet de la jeune fille et s'enfuit avec elle. Le quartier de la Colère n'était pas l'endroit qu'il connaissait le plus, mais tant qu'ils pouvaient ne pas se faire attraper, se glisser dans les rues au hasard était peut-être la meilleur chose à faire. Arrivés dans un endroit potentiellement sécurisé, il s'arrêta et lâcha la main d'Amok. Le froid ne le réussissait guère. Je voilà qui était essoufflé comme s'il venait de courir le marathon, alors qu'ils n'avaient pas fait grand chose. Il se laissa glisser contre le mur, et, une fois assis, tendit la lettre.

« Au fait... tient. »

[Pardon du retaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard]


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 21 Oct - 16:37


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »

La dame se rongea les ongles, arrivant même jusqu'au sang. Il faut avouer que la petite plaisanterie d'Ash ne lui avait pas plut du tout. Elle y était allée trop fort et avait arraché un peu de peau. Elle regarda son chef trempé et si la situation s'y était prêtée, la demoiselle aurait rit de lui. Quand elle arrêta de se ronger les ongles, elle s'aperçu que sa chair avait laissé un peu de sang passer et secoua la main. Amok ne répondit pas à l'As, se contentant de le fixer, énervée. Vu comme il grelottait, à cause d'un sceau d'eau, la jeune femme ne voulait même pas imaginer comment il faisait quand il se douchait. Cependant, la deuxième phrase qu'il prononça la fit légèrement sourire. Si elle jouait bien, elle pourrait touché plus d'argent que sa paye habituelle. C'est vrai, ce n'était pas sympa, mais dans ce quartier, tous les moyens étaient bon pour gagner de quoi manger, de quoi se loger ... Bref. S'il était prêt à rembourser ... Autant gratter un peu plus d'argent.

« ... Ça me va. J'ai déjà une semaine de retard pour le paiement du loyer et j'ai pas envie de me retrouver dehors, lâcha la Dame d'un ton plus calme. »

Franchement, qu'un homme soit mort brûlé vif ne lui faisait ni chaud ni froid, même si ce n'était pas courant. En général, c'était plus des meurtres, des suicides. Dans ces histoires, il est souvent question d'argent d'ailleurs. Amok tourna la tête suite au son des sirènes semblant se rapprocher du bar. Quand elle reposa son regard sur Ash, celui-ci lui attrapa le poignet pour qu'elle se dépêche. Bien sûr, la Dame de Trèfle ne comptait pas se faire arrêté ou autre chose, alors elle se mit également à courir. Enfin, courir ... Elle était plutôt tirée par le chef, mais bon ... Quand ils eurent traversé de nombreuses rues, se fut enfin le moment de s'arrêter. Elle put reprendre son souffle. Son bras fût à nouveau libre de mouvements et celle-ci l'appuya au mur comme pour s'y tenir, adoptant une posture légèrement courbée.

Après avoir reprit une bouffée d'air, elle se redressa et se décida à récupérer la lettre que lui tendait le jeune homme. Celle-ci fut immédiatement glissée dans une poche à l'intérieur de sa veste noire. Elle se posa à côté de lui en le fixant. Son expression était beaucoup plus détendue depuis qu'il avait prit la décision de l'aider financièrement. La Dame passa un rapide coup de langue sur ses doigts afin de retirer le sang. Cela ne lui faisait plus vraiment mal, puisque ça lui arrivait souvent. Le ciel s'assombrissait un peu plus, laissant un lampadaire éclairer la petite rue. Ils s'allumaient automatiquement quand la luminosité naturelle devenait trop faible. Amok regardait les cheveux de l'As de Pique qui dégoulinaient encore un peu. La Dame ne le brusqua pas en réclamant son argent directement, ça ne se faisait pas. C'était quand même le chef des Res-K-Pés, on ne pouvait pas vraiment lui parler comme si c'était n'importe qui et lui exiger n'importe quoi, n'importe quand ...

« T'es vraiment pas fait pour ce quartier, toi. Et t'as pas l'air d'avoir l'habitude des douches froides, non plus, fit-elle en résistant à l'envie de se moquer. »

Parce que oui, si tout à l'heure elle était énervée et n'avait pas la tête à rire, le fait de savoir qu'il lui donnerait la somme manquante l'avait plus ou moins calmé. Après, elle restait toujours un peu en colère du fait de ne pas avoir pu elle-même se venger de ce type, mais quoi de plus normal que d'être énervée pour si peu quand on est colérique ?


[Invasion de "aaaaaaaaaaaa" ! C'est pas grave, boss. >3<]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 28 Oct - 22:11


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



Pour la douche, ce n'était pas très compliqué. Il ne prenait que des douches chaudes, presque brûlantes pour se réchauffer le soir après une longue journée. Avec son pouvoir du feu qui se développait peu à peu chez le blond, il avait maintenant du mal à garder sa température corporelle à 37°C comme tout être normalement constitué, et ne pouvait pas augmenter sa chaleur de son plein gré. Du moins, il ne pouvait pas y penser pour que sa peau se réchauffe d'elle même. Éventuellement, il préparait une boule de feu dans sa gorge, car utiliser son pouvoir lui faisait gagner quelques degrés bien mérités. Cette technique ne pouvant pas marcher dans toutes les circonstances, car il n'allait pas cracher une flamme n'importe où non plus, il tombait rapidement malade en cas de courant d'air. La bonne chose, par contre, c'est qu'il pouvait servir de bouillotte humaine lors d'un câlin. Rien de mieux que lui pour réchauffer les draps en hiver.
S'il était prêt à la rembourser, il n'allait pas non plus lui donner toutes ses économies. Le blond voulait être bien sympa envers ses compagnons et les aidait volontiers quand ils étaient dans le besoin, mais il avait ses limites de ce côté là. Il ne roulait pas sur l'or et ce n'était pas ses gribouillis qui lui permettaient de vivre. Son futur job allait lui permettre de mieux s'en sortir. De plus, il avait quoi sur lui.. un billet et quelques pièces ? Très certainement pas assez pour lui donner dont ce qu'elle avait besoin. Le blond avait néanmoins noté ça quelque part dans sa tête, pour ne pas y oublier au risque d'entendre souvent qu'il lui devait de l'argent, par promesse. Il se demandait si elle n'avait pas un petit côté avare.

« T'es vraiment pas fait pour ce quartier, toi. Et t'as pas l'air d'avoir l'habitude des douches froides, non plus»

Il secoua négativement la tête. Il n'aimait ni ce quartier moisi, ni les douches froides, ou l'eau froide en général. Deux choses qu'il aimait éviter le plus possible.

« Quelle idée aussi de jeter de l'eau comme ça sur les gens, râla l'ange en repoussant de nouveau ses mèches. Et en parlant de douche, une chaude ne me ferait pas de mal. »

Il insinuait par là qu'il voulait rentrer chez lui se réchauffer, sous peine d'une grosse crève d'ici peu. L'As regarda de nouveau la jeune fille, bien moins en colère que tout à l'heure. Les gens changent vite d'humeur par ici..

« On va chez moi ? Au moins pour que je me change. Je pourrai te passer l'argent aussi. »

[Maintenant c'est une invasion de bbbbbbbbbbbbbbbbb]


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mer 29 Oct - 14:16


Amok Kuronawa
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »


La Dame de Trèfle dans le quartier de l'envie ... Était-ce une bonne idée ? Autant ne pas se poser de questions sur ça et puis si jamais elle était prise de colère, Ash l'empêcherait de tout détruire chez lui. De toutes façons, personne n'a dit que ça se passerait comme ça, même si la dame ne sortait pas souvent de son quartier. On ne pouvait juste pas prévoir comment elle réagirait en se promenant ailleurs, alors autant se méfier d'elle. En plus de ça, elle n'avait pas l'habitude d'aller chez les autres, n'ayant eu aucun ami dans son enfance. Comment se comporter ? Faire comme chez soi ou bien se faire discret, invisible ? Ces questions envahissaient à présent la tête d'Amok ce qui la stressait un peu. Et puis que se passe-t-il quand cette colérique est tendue ? Elle s'énerve. Celle-ci prit une grosse bouffée d'air, remplissant ses poumons de fines particules de pollution, puis elle relâcha brusquement l'air. C'est où déjà le quartier de l'envie ? Loin s'imaginait-elle. Il allait donc falloir marcher quelques bonnes minutes ...

« ... D'accord on y va, répondit-elle simplement après avoir eu un court répit d'hésitation. »

Qui n'est pas un peu avare au final. Tout le monde rêve d'une belle vie où aucune difficulté financière ne se dresse tel un mur indestructible. Il est si dur de se faire de l'argent dans ce quartier ... L'As de Pique ne peut pas imaginer ce que c'est que de vivre dans le froid, parce que pour Amok, les chauffages, les sèches cheveux ainsi que les baignoires sont un luxe qu'elle ne peut s'offrir. Chez elle, il n'y a qu'une simple douche et ses longs cheveux noirs sèchent naturellement. Au moins, cette habitude à rendu la dame moins fragile, ce qui signifie qu'elle est rarement malade malgré le froid qui l'entoure. Enfin ... Revenons-en à la somme qu'il lui devait. Son loyer était d'environ 1 000€ par mois, électricité et eau chaude comprise, et elle gagnait en moyenne 1 200€ par mois. Ce qui signifiait qu'elle n'avait que 200€ par mois qui lui permettait de se nourrir. Actuellement, son loyer aurait dû être payé il y a une semaine, ce qui n'a pas été fait par manque d'argent. Amok avait eu ses raisons de dépenser plus que ce qu'elle devait, mais maintenant il fallait le double de ce quelle gagnait à la semaine. Si on prend en compte que cette fois elle ne toucherait pas la somme qu'elle devait gagner, alors ça fait déjà 300€ de remboursement. Maintenant, il lui aurait fallu 200€ pour payer son loyer, l'électricité et l'eau chaude, si cette semaine elle avait gagné son argent. Ash lui aurait donc dû 500€, mais la Dame de Trèfle aurait encore été juste financièrement pour le mois prochain. Elle espérait donc lui "emprunter" 600€, mais elle ne voulait pas non plus qu'il manque d'argent, ce ne serait pas très ... gentil. De toutes façons, qui a dit qu'elle était gentille ? Mais oui, c'est ça. Personne. Personne ne lui dit qu'elle est gentille.

Après avoir répondu, elle se releva donc avec lenteur. Son expression paraissait à nouveau bien plus dure, il faut dire que ces problèmes d'argents n'aidaient pas alors forcément, comment ne pas s'énerver un peu ... Enfin. Plus vite ils seraient partis d'ici, plus vite ils seraient arrivés à destination. Après tout, ce serait de sa faute s'il était malade, mais peu lui importait de savoir comment les autres allaient, ce n'était pas le genre de demoiselle à demander "ça va". De toutes façons quand cette question lui était adressée, la plupart du temps elle restait silencieuse. Comme dans son enfance d'ailleurs. Muette. Elle n'attendait plus que l'As lui montre le chemin pour le quartier de l'envie, s'il savait comment ressortir de ces rues sales encerclées de bâtiments peu colorés et souvent délabrés.



[La lettre B je ne l'aime pas.
Au passage, je confirme que l'image pour les nouveaux messages ne s'est pas affichée. Faut regardé à droite je te dis. 8D]


_________________

« L'amour pur est une drogue dure. Il faut trouver la relation qui ne provoquera jamais d'overdose. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Whimsical
Ange Pyromane
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 21
Localisation : Dans ton c-... ta cave :3
Emploi/loisirs : Danser la macarena en camisole. Si si, c'est possible

Feuille du personnage
Rang: As de Pique
Péché: Envie
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Ven 31 Oct - 22:24


Ash Whimsical
« Le feu réchauffe les âmes. »



L'Envie... un quartier bien peu passionnant contrairement à d'autres, mais où le blond ne risquait pas de se faire balancer un sceau d'eau gelé à la figure. Si Amok s'énervait là-bas, il y aurait un problème. Le quarter se trouvait aux côtés de la Paresse, et à cette heure, peu de monde devait traîner dans les rues. Quelques petits vieux éventuellement, sa voisine la grand-mère de l'immeuble pourquoi pas, mais pas de bandes de jeunes de la zone sifflant vulgairement les femmes et insultant quiconque osait passer devant leur « territoire ».
En prenant quelques raccourcis ici et là dont l'ange savait les emplacements, ils arriveraient chez lui d'ici peu de temps, même pas 10 minutes. Il ne fallait juste pas qu'ils tombent sur les flics, voire les Assassins qui rôdaient après ce que l'As avait fait.

Tout le monde rêve d'une belle vie, mais dans cette ville, c'était impossible, même en s'acharnant. Du quitte ou double, pas plus compliqué que ça. Soit tu avais de la chance et tu naissais dans l'Orgueil, l'Avarice ou la Luxure, là où l'argent coulait à flot, soit tu en avais pas et tu te retrouvais à survivre comme tu pouvais dans la Colère ou l'Envie, lieux misérables que même les adjoints, qui pourtant étaient maîtres de leur quartier, semblaient ignorer. Quelques uns avaient un peu de chance et se trouvaient à la Paresse ou la Gourmandise, lieux des classes moyennes pour la plupart des habitants.
Emprunter plus que prévu n'allait pas l'enchanter, loin de là. Il était déjà assez juste en ce moment et songeait même à déménager de son studio. Il avait remarqué un appartement plus grand, moins cher et plutôt bien placé dans son quartier. L'ange économisait aussi pour un éventuel futur compagnon poilu. Se sentant seul parfois chez lui, cette présence ne pouvait que lui faire du bien. Mais avant d'adopter un animal, qui lui coûterait cher, il pensait déjà à lui et à ses dépenses du moment, surtout ses achats qui concernaient le dessin et ses bombes de peinture pour ses graffitis. Niveau bombes, il en avait assez, par contre il devait songer à acheter un nouveau bloc de papier s'il ne voulait pas tomber en rade rapidement. Donc il avait beau être gentil et lui donner de l'argent, il n'allait certainement pas lui offrir une très grosse somme. Gratter dans ses économies durement accumulées n'allait pas lui plaire, même pour aider l'un de ses semblables. 100, voire 200€, voilà ce qu'il pourrait donner à la jeune fille sans trop piailler. Il voulait bien être gentil, mais avait ses limites. Elle n'avait qu'à s'en prendre à elle-même si elle avait dépenser plus qu'elle ne devait.

« D'accord on y va.
Suis-moi. »

À peine eut-il prononcé cette phrase qu'il était en train de disparaître dans les ruelles.

[ccccccccccccccccccccccccccccccccccccc ?
Ça dépend, là je l'ai vu x)]


_________________
L'admin' sait tout, voit tout, lit tout.
Rien n'échappe au maître du lieu ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unreal-life.forumactif.org
Amok Kuronawa

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Dans ton âme, tes pensées et ton cul.
Emploi/loisirs : Ecouter de la musique.

Feuille du personnage
Rang: Dame de Trèfle
Péché: Colère
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   Mar 16 Déc - 18:03


AMOK KURONAWA
« Ce que la sagesse ne nous apprend pas, la folie nous l'enseigne. »




Repensant à la somme qui lui manquait, elle savait qu'elle aurait bien du mal à obtenir ce dont elle avait besoin. Surtout que s'il ne pouvait pas lui payer ne serait-ce que la moitié de ce qui lui manque, il faudrait que la Dame de Trèfle se mette en quête d'un nouvel appartement, bien que dans le quartier de la Colère, toutes les habitations au plus bas prix étaient déjà prises ... De plus, il faudrait quand même qu'elle finisse de payer son loyer ... Cependant, Amok était loin d'être stupide, elle avait bien quelques autres solutions pour se trouver un appartement peu cher, et se retrouver avec quelques sous en plus. Enfin ... Avec une petite colérique comme elle, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle fasse des heures supplémentaires, oh que non ...

La demoiselle aux iris couleur rubis posa son regard sur lui pour ainsi le voir se faufiler dans d'autres ruelles. Au bout de quelques secondes d'immobilité, elle se mit en route en rejetant ses longs cheveux noirs par-dessus son épaule. Celle qui n'était que très rarement sortit de son quartier, appart pour se rendre au repère des Res-K-pés, se perdrait rapidement dans un district comme l'Envie, l'Avarice ou la Luxure. C'est pour cette raison qu'elle se dépêcha de rejoindre l'As avant qu'il ne soit trop loin. Amok préférait ne rien dire, car elle savait que ses paroles pouvaient facilement être mal prises. Cela ne l'aurait pas dérangé s'il n'y avait pas d'argent en jeu... On aurait pu la prendre pour une avare, mais à l'inverse des avares, elle, c'était pour pouvoir garder un toit sur la tête qu'elle cherchait à gagner de l'argent à tout prix. Plus les rues s’enchaînaient, plus des rayons de soleil traversaient les épais nuages sombres de ce lieu délabré. La Dame de Trèfle fixait ses pieds, marchant pratiquement à côté d'Ash. Elle restait néanmoins légèrement derrière lui, au cas où il changerait de direction trop brusquement.

Sa main vint cacher sa bouche quand celle-ci s'élargie pour laisser passer un bâillement. Avec cette journée, il était normal d'être fatigué, mais ce n'était pas le moment de flancher et de dire ; "je passerais demain, il faut que je dorme", car de toutes façons, jamais la Dame de Trèfle ne saurait se rendre chez le chef. Par la faute de cette fatigue plus ou moins soudaine, un rien serait à même de l'énerver, alors il ne fallait plus qu'espérer qu'il ne se passerait rien qui attiserait sa colère. Quand sa main retomba le long de son corps frêle, maigrit par son manque alimentaire, ses yeux se dirigèrent vers l'horizon. Les paupières de ces derniers peinaient à rester entièrement ouvertes, devenant de plus en plus lourdes. Il faut dire que puisqu'il ne se passait rien, que dans ses ruelles vides ne raisonnaient que leurs pas, il n'y avait rien d'intéressent qui pourrait attirer l'attention d'Amok. En fait, s'en était même agaçant, qu'il n'y ai personne à titiller, embêter, ou simplement regarder. C'était vide, sans vie. Seul un chat noir se glissa entre deux poubelles en métal, frottant ensuite son pelage contre le mur de briques ... Ce dernier, en voyant l'As de Pique et la Dame de Trèfle approcher pour sortir de la ruelle, couru dans une impasse et escalada la palissade qui bloquait l'accès à l'autre côté.



[Oui, ça me va, la lettre C.
Ça n'en fait qu'à sa tête, les images. C'est bien connu. D'ailleurs, l'expression "être sage comme une image" est fausse, on vous a induit en erreur ! D8
Et désolée d'avoir mit une plombe à répondre. x)

Je préviens d'avance, je suis crevée parce que j'ai fais deux heures de course d'orientation, alors je m'excuse d'avance si j'ai oublié de corriger quelques fautes. Ça fait trois fois que je me relis, et si j'ai torturer le français, j'en suis désolée. Je suis un peu bigleuse.
N'en voulez point à ma pauvre vue, très chère.]



_________________

« L'amour pur est une drogue dure. Il faut trouver la relation qui ne provoquera jamais d'overdose. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ash et Amok] Pyromane contre colérique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ash et Amok] Pyromane contre colérique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de Griffe Colérique
» 01. Kentucky Fried Chicken
» Raphaël Farès
» Membres du groupe
» L'habit ne fait pas le moine... [Pv: Chatiel] [SPOILERS!!!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unreal Life :: Le monde de Witchcraft :: Quartier de la Colère :: RP abandonnés-
Sauter vers: